vendredi, avril 28, 2017

La puissance méditerranéenne

La Sérénissime s’affirma comme puissance économique et politique progressivement. Découvrez les principales étapes.

L’affirmation économique et politique.

Transformer ses faiblesses en force

Bâtie sur les îlots de la lagune, Venise a troqué son absence d’agriculture par un sens inné du commerce.

Ce commerce naturellement se fit par la mer et Venise développa ses capacités maritimes, et les vénitiens leurs talents de marins. Les navires vénitiens sillonnèrent la Méditerranée et développèrent des accords commerciaux avec de très nombreux territoires étrangers. Leurs cargaisons étaient composées d’ivoire, d’ambre, d’or, de soie, d’épices. Le riz, le café, le sucre arrivèrent en Europe grâce à Venise.

Venise développa un système financier innovant pour l’époque permettant aux armateurs de prendre des risques grâce à une sorte d’assurance mutuelle sur les navires et les marchandises.

Grâce à leur puissance économique et à leur unité à travers le Doge, les vénitiens purent monnayer en accords commerciaux leur soutien à d’autres cités ou territoires.

La naissance de l’empire vénitien

La diplomatie vénitienne prit vraiment son essor avec le Doge Pietro II Orseolo, élu en 991, qui parvint habilement à des accords profitables simultanément avec :

  • l’empire byzantin de Constantinople avec notamment un accord d’exclusivité : la bulle d’or,
  • le Saint-Empire romain germanique,
  • le monde musulman, de Damas à Cordoue.

La prospérité et le prestige de Venise auréolée par les reliques de Saint Marc, et la basilique Saint-Marc s’étendirent sur la Méditerranée.

Profitant de l’aubaine des riches navires marchands, l’activité des pirates de l’Adriatique était aussi florissante.

Des pirates kidnappèrent et dévalisèrent en 944 des vénitiennes avec leur dot traversant de Venise au Lido pour aller se marier. Les vénitiens les pourchassèrent et les délivrèrent puis fêtèrent chaque année cet anniversaire à l’occasion de la Festa delle Marie ( fête des Maries aujourd’hui célébrée au moment du carnaval de Venise ), où des riches familles de Venise offrent une dot à chacune des douze plus pauvres et belles jeunes femmes.

Le Doge Pietro II Orseolo s’allia avec les autres villes côtières victimes des pirates narentins et conduisit la flotte des alliés à la victoire contre les pirates slaves le jour de l’Ascension de l’an 1000 : la victoire de la Sensa ( Ascension en dialecte vénitien ). Jusqu’en 1797, chaque jour de l’Ascension, Venise célébra l’anniversaire de cette victoire navale avec la cérémonie des « noces de Venise avec la mer », où le Doge jette un anneau nuptial en or à la mer en disant « Nous t’épousons, ô mer, en signe de véritable et perpétuelle domination ».

SANS COMMENTAIRES